Acouphènes et homéopathie

Homéopathie plantesDe nombreuses personnes se soignent de nos jours exclusivement par homéopathie. Cette médecine naturelle a pris beaucoup d’essor ces 20 dernières années et son efficacité a fait ses preuves dans beaucoup de cas. Il y a de plus en plus de médecins spécialisés dans l’homéopathie et d’adeptes à ce mode de traitement.Il n’est donc pas étonnant d’évoquer l’idée que l’homéopathie soit parfois indiquée et efficace dans le traitement contre les acouphènes.

Les remèdes homéopathiques, tous disponibles en vente libre en pharmacie, sont constitués de petites dragées blanches à faire fondre sous la langue et qui contiennent des substances actives plus ou moins diluées. Les dilutions sont faites en CH : plus le chiffre est grand, plus la substance est diluée dans le tube.

 

 Le traitement des acouphènes de façon générale:

Pour le traitement des acouphènes de façon générale, on peut conseiller du Chininum sulfuricum 9CH, utilisé pour les bourdonnements d’oreille et les vertiges. Il faut prendre 3 granules 3 à 4 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes. Il y a aussi comme traitement des acouphènes Colocynthis 30CH. Il faut prendre 3 granules toutes les demi-heures, en 3 à 4 prises par jour. Pour un acouphène des deux oreilles en même temps, Cocculus indicus semble approprié.

 

Acouphènes qui se produisent après avoir bu un verre de vin:

VinPour des acouphènes qui se produisent après avoir bu un verre de vin (car l’alcool favorise ou aggrave la survenue des acouphènes), il est conseillé de prendre Nux vomica 5CH, 3 granules. Si les symptômes persistent reprendre 3 granules à nouveau quelques instants après. Cependant, les personnes qui sont sujettes aux acouphènes déclenchés par l’alcool devraient limiter voire supprimer leur consommation d’alcool. En effet l’alcool modifie les paramètres de pression et de flux de circulation du sang dans l’organisme, il est donc déconseillé aux personnes souffrant d’acouphènes, tout comme le café et le thé.

 

Bourdonnements d’oreille associés à des vertiges et des sueurs froides:

Femme ayant peurSi vous avez des bourdonnements d’oreille associés à des vertiges et des sueurs froides, il est conseillé de prendre du Chininum sulfuricum 15CH, une fois par jour. Cela peut aussi être efficace si vous avez en plus des palpitations (coeur qui bat la chamade) ou si vous vous sentez pâle et avez besoin de vous asseoir. Ce remède homéopathique généralement utilisé chez les gens stressés ou facilement déstabilisé permet de rééquilibrer les pressions et d’apaiser les tensions. Les acouphènes étant provoqués chez ces personnes là par une pression trop forte dans la tête, l’homéopathie associée à de la sophrologie ou des techniques de relaxation peut se révéler un très bon atout pour soigner l’acouphène.

 

 Vertige de Ménière

Si vous souffrez de vertige de Ménière, une maladie de l’oreille interne causant des acouphènes en permanence, vous pouvez utiliser Caladium, Chenopodium, Phosphicum Acidum ou encore Veratrum-Album. Discutez avec votre médecin ORL des options homéopathiques à associer au traitement «normal» du vertige ou syndrome de Ménière, car l’homéopathie ne constitue pas des associations néfastes avec les médicaments «classiques». Dans cette situation, l’homéopathie renforce l’action des médicaments : c’est une option à ne pas négliger.

 

Acouphène en avion:

Acouphène en avionLes personnes qui souffrent d’acouphène lorsqu’ils prennent l’avion sont nombreuses. En effet les changements de température et les variations de pression sont souvent à l’origine de la survenue d’acouphènes. D’autres personnes souffrent d’acouphènes en voiture ou lorsqu’elles pratiquent la plongée sous-marine. Dans tous ces cas-là il peut se révéler très utile d’avoir dans sa poche un tube de Chininum sulfuricum 9CH. Il faut prendre 3 granules par heure.

 

Acouphène dû à un choc émotionnel:

Fille choquéeIl arrive que des acouphènes soient provoqués par des chocs émotionnels comme un deuil, un accident, un divorce… Lorsque surviennent ces événements les traitements par l’homéopathie à recommander sont Salsaparilla, Ignatia, Nux Vomica, Staphysagira.

 

Conclusion:

L’homéopathie est donc un atout de choix à ne pas négliger lorsque les symptômes d’acouphènes se produisent, les traitements adaptés sont nombreux variés et permettent d’essayer plusieurs traitements avant de déterminer lequel est le mieux adapté et le plus efficace pour soigner son état d’acouphènes.

Votre pharmacien est un spécialiste des médicaments et les traitements d’homéopathie en font partie : n’hésitez pas à parler avec lui des options qui s’offrent à vous pour soigner les acouphènes.

This entry was posted in Traitements des acouphènes. Bookmark the permalink.

12 Responses to Acouphènes et homéopathie

  1. leguet guy says:

    depuis 1 an environ,j’ai des sifflements dans les oreilles que dois-je faire pour me soigner les supprimer ou atténuer.merci

    • admin says:

      Vaste question et avec si peu d’informations je ne peux pas te donner de réponse précise. Informes-toi, essayes des méthodes. Va chez le médecin.

  2. DOMINIQUE says:

    Je souffre d’accouphènes depuis 3 ans on me dit c’est les dents c’est les cervicales etc…. je sais plus et les oreilles bien sur!!!!! je prends homéopathie depuis aujourd(hui on verra! vous puvez m’aider , merci domie

  3. Cerdan says:

    Environs dix séances de Reiki sont venues à bout d ‘acouphènes installées depuis environ un an. .sur plusieurs patients. Échec sur symptômes anciens. Et réussite sur un cas d ‘hyperacousie avec en complément theridion et asana europalis

    • sallustio rita says:

      j’ai lu avec intérêt ta méthode de soins – c’est quoi exactement le Reiki ?

      j’ai ces acouphènes depuis plus d’un an maintenant – choc émotionnel dû à 4 deuils successifs ? sans doute….merciu de ta réponse

  4. débiant vince says:

    j’ai apprecié votre article sur les acouphènes j’en souffre depuis trois ans et cele sans arrêt.j’ai des sifflements d’oreille,notamment de l’oreille droite.ces problèmes ont donné un coup d’arrêt a mes études universitaires.et m’ont beaucoup gêné dans mon travail ce qui d’ailleurs a poussé mon employeur a ne pas renouvelé mon contrat. j’ai constamment peur de mes jours. je ne sais plus quoi faire. j’ai été suivi pendant un moment par un médecin en o.r.l sans succès.il pensait que cela était lié au stress et a un sous alimentation mais aussi au rythme universitaire soutenu qu’imposait les études de sociologie niveau maitrise.j’ai vraiment besoin d’aides et de conseils supplémentaires. je compte sur vous pour reprendre l’espoir.veuillez m’aider s’il vous plait.
    merci.

  5. deblire says:

    bonjour
    j’ai des sifflements permanent dans les deux oreilles depuis 3 ans
    J”avais auparavant un traitement au rivotril qui m’avait soulager mais les médecins ne veulent plus me l’administrer
    que pourriez-vous me conseiller comme médicament
    cordialement
    didier deblire

    • Lamiraux says:

      Bonjour,
      Je traitais mes sifflements d’oreilles depuis plus de 20 ans avec du Rivotril (quelques gouttes le soir) qui a été interdit par l’AFSSAPS, estimant que ce traitement était détourné de sa vocation première (epilepsie). Je souhaite que les membres de l’AFSSAPS souffrent un jour du même mal que nous autres car ils se foutent de notre gueule et n’imaginent pas un seul instant ce qu’est l’enfer que nous vivons avec nos sifflements.

  6. isabelle says:

    bonjour j’ai des sifflement dans les oreilles depuis maintenant 6 mois . Au début des sifflements j’étais dans le cosmos pas moyen de me concentrer sur quoi que se soit et j’avais l’impression d’être dans le gaz et des douleurs qui me compressaient en haut de la tête ( tête dans un étau ) ; Je suis suivit par un ORL depuis 4 mois qui ma prescrit du betaserc 24mg 1 comprimé matin et soir et sermion 10mg 1 gélule matin midi et soir . au bout de 15 jours de traitement les senssation d’être dans le gaz et la tête dans un étaux ont disparus. Les sifflement continuelle m’empêche de m’endormir le soir. Pouvez-vous m’indiquer un traitement homéopathique pour ces acouphènes et pour retrouver un endormissement plus rapide et un meilleurs sommeille. Je vous remercie d’avance.

  7. Greg says:

    Pour ma part, j’ai des bourdonnements assez sourds dans une oreille. C’est étrange car c’est apparu le jour ou j’ai déménagé. J’ai d’abord pensé à un bruit très sourd qui venait de mon nouvel environnement, mais il n’en est rien. Je l’entends maintenant ou que je sois.

    Qqn a déjà eu ce genre de symptôme ?

  8. forgeot liliane says:

    a la place du rivotril qui n’ est prescrit que pour les épileptiques demandez a votre medecin de vous prescrire du valium, cousin germain du rivotril!!! et courage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>