Soigner les acouphènes: La liste des différents traitements

Médecin soins acouphènesLors d’un acouphène, si celui dure plus de 24h, il faut rapidement consulter son médecin traitant. Il pourra effectuer des examens et orienter, si besoin, vers un médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL). La grande majorité des acouphène sont bénins, il pourra donc vous rassurer.

Parfois, même si la cause est bénigne, l’acouphène persiste et devient gênant pour le sommeil du patient. La vie quotidienne est entravée et cette perception persistante rappelle dans tous les instants qu’il y a un dysfonctionnement : cela est source de stress pour le patient. Le fait de savoir que l’acouphène est bénin permet de pouvoir gérer sereinement ce trouble et pouvoir se soigner sans en ressentir de l’anxiété.

 

Soins naturel sans matériel:

Bâiller et déglutir:

On peut aussi conseiller de bâiller et déglutir (avaler sa salive) régulièrement, cela relâche les tensions dans l’oreille interne et permet de réduire les acouphène dans certains cas.

 

Prendre soin de ses oreilles:

Quoi qu’il en soit, pour pouvoir gérer efficacement les acouphènes et les soigner le mieux possible, il convient de ne pas changer ses habitudes de vie et de leur accorder le moins d’importance possible. En revanche, une personne qui souffre d’acouphène se doit de se protéger au maximum des bruits intenses pour ne pas renforcer l’acouphène. Cela fait partie intégrante du traitement des acouphènes. Plus l’oreille sera endommagée par des bruits trop forts, plus l’acouphène sera perceptible. Il faut donc mettre ses oreilles au repos.

Le médecin recommandera d’arrêter la consommation de café, de cigarette et de sel car ils sont des facteurs aggravants de l’acouphène. L’alcool est aussi déconseillé car il peut engendrer des acouphène ou amplifier les acouphènes préexistants. Ces aliments ont en effet un impact sur la circulation sanguine et les pressions à l’intérieur du système circulatoire, ce qui a pour conséquence d’amplifier l’acouphène.

 

Soins alternatif:

Phytothérapie:

En phytothérapie le Ginkgo biloba est indiqué pour les troubles microcirculatoires dont les vertiges, acouphène et baisse de l’audition. Il existe de nombreux médicaments contenant du Ginko biloba : demandez à votre médecin de vous les indiquer car ils sont en général très efficaces pour soigner l’acouphène.

 

L’homéopathie:

L’homéopathie peut être également conseillée, avec la prise de Colocythis 30CH. Il faut prendre 3 granules toutes les demi-heures, 3 à 4 fois par jour. Pour soigner les acouphènes on peut également prendre du Chininum sulfuricom 9CH, considéré comme le remède des bourdonnements d’oreilles et des vertiges. Ces remèdes homéopathiques sont en vente libre en pharmacie.

 

L’hypnose:

L’hypnose, ou hypnothérapie peut amener des résultats positifs. Il peut être intéressant d’en discuter avec votre médecin et de lister les possibilités qui s’offrent à vous selon le cas dans lequel vous vous trouvez.

 

Sophrologie:

Votre médecin traitant pourra également vous indiquer des séances de sophrologie et de gestion du stress. En effet, elle permet de mieux gérer les acouphènes et apprendre à les accepter pour mieux les oublier. En permettant de lutter contre le stress, ces exercices peuvent relâcher les tensions et faire diminuer l’intensité des acouphène.

 

L’acupuncture:

L’acupuncture, issue de la médecine chinoise, fait également partie de l’éventail thérapeutique pour soigner l’acouphène et permet de guérir 20% des patients.

 

Comment vivre avec:

Femme qui fait de la méditationLe sujet devra apprendre à «vivre avec» cette perception parasite pour pouvoir l’ignorer dans la vie de tous les jours. Il s’agit de s’habituer au bruit pour ne plus le ressentir comme  un élément désagréable. De plus, de nombreuses associations de patients existent et permettent de pouvoir échanger sur ce qui «marche» et ce qui «ne marche pas». Des techniques existent, et s’accompagnent d’un suivi psychologique.

 

Soins médicaux

Les médicaments:

Sur le plan des médicaments, il existe des traitements contre les acouphène. En effet, les oligo-éléments sous forme d’ampoules tels que l’association Manganèse-Cobalt seraient efficaces contre les acouphènes et les vertiges.

 

Thérapies par le bruit:

Il existe des thérapies par le bruit : on écoute volontairement des bruits blancs à l’aide de générateurs de bruits afin de confondre l’acouphène et de le dédramatiser. Ces bruits blancs sont des bruits répétitifs que l’on peut acheter en CD et qui se matérialisent par des bruits de cours d’eau, de vent, de soufflerie de ventilateur, etc…

 

 Prothèses auditives:

Le médecin pourra prescrire la mise en place de prothèses auditives. Ces prothèses, en amplifiant les bruits extérieurs, comme les conversations, les bruits de la route, de la télévision… permettront de moins détecter les acouphène. Ces appareils demandent lors de la pose un réglage très fin, pour ne pas que la personne entende «trop» les bruits extérieurs : ceci est réalisé par un audioprothésiste.

 

Appareils combinés:

Pour soigner efficacement les acouphènes il existe des appareils combinés qui remplissent à la fois le rôle de prothèse auditive et de générateur de bruit. Tous ces appareillages sont disponibles chez un audioprothésiste.

 

Le zinc:

Une supplémentation en zinc peut aussi favoriser le traitement de l’acouphène. Le zinc existe sous formes d’ampoules buvables en pharmacie. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien pour connaître les doses adaptées au traitement des acouphène.

 

L’Aotal:

L’Aotal, un médicament pour aider à l’abstinence alcoolique aurait un effet sur les acouphènes. Des chercheurs brésiliens ont comparé l’évolution des bourdonnements et sifflements d’oreille dans deux groupes de patients traités, soit par la molécule, soit par un placebo. Au bout de trois mois, ce médicament a entraîné une diminution voire une disparition des troubles chez près d’un patient sur deux. Il est maintenant couramment prescrit par les médecins chez les patients souffrant d’acouphène.

 

Dernière option si rien n’a marché: La chirurgie

Enfin, lorsque tous ces traitements s’avèrent inefficaces, il y a encore l’option de la chirurgie. Elle permet d’implanter un neurostimulateur qui supprime l’acouphène.

Pour renforcer l’action de ces derniers, il existe des traitements de médecines «douces» qui peuvent s’avérer très efficaces dans la plupart des cas.

This entry was posted in Traitements des acouphènes. Bookmark the permalink.

11 Responses to Soigner les acouphènes: La liste des différents traitements

  1. Hawa says:

    j’ai beaucoup aimé ces articles sur l’acouphène car j’ai des bourdonnements dans les oreilles depuis un an et je ne sais pas qui faire. Merci votre recherche, et quelques solutions que vous proposez. c’est dommage que vous ne parlez pas l’asthme, car j’aurais aimer de connaitre s’il existent des soins naturelles de l’asthme. Si vous connaissez des blocs sur l’asthme, je suis preneuse.

    Hawa

  2. myriam says:

    bonjour moi j ai des accouphenes depuis 4 ans il y a des fois ou je les assume et des fois les crises sont tres fortes j ai tous essayé sauf l homéopathie que je vais essayé deplus je suis en periode de menaupose depuis 4 ans aussi et je me demande si ce n est pas lié test auditif rien a ce jour je suis avec antidrepressseur obligé j espere m en sortir un jour

    • admin says:

      J’espère que vous trouverez un remède efficace. Car les acouphènes peuvent avoir de nombreuses causes différentes et il faut trouver un traitement au cas par cas.

  3. janique says:

    j’ai des acouphéne depuis longtemp, j’ai consulter un ORL qui m’a bien vérifier mes oreilles , j’ai un tympan de perforé depuis l’âge de 20 ans , j’ai également un problème de sinusite chronique , mon médecin me donne des traitements tous les 6 mois et avant l’hiver, j’ai toujours des sifflements dans les oreilles ,quelque fois je n’y fait pas attention mais d’autre ça me gène et m’accasse , j’ai essayeé des traitements qui me les atténue mais ça revient toujours , c’est fatiguant je ne supporte pas le bruit et voix aigues je ne sais plus quoi faire ,l’orl m’a dit qu’il n’y avait pas grand chose à faire , ça dépend de mon état de santé psychologique

  4. DR.OUCHNA says:

    Avant d’utiliser les thérapeutiques proposées pour les accouphenes il faut d’abord ecarter les maladies suivantes:Otospongiose,maladie de menière,Neurinome de l’accoustique,sequelles d’un accident traumatidque(Fracture du Rocher,Hypercholesterolemie,hypertension arterielle,hyperthyroidie,et la malocclusion dentaire.

  5. ripot says:

    :mad: il y a2ans que j’ai des acoufène je ne sait pas le cilense est très dificile a suporté que doije faire aider moie

  6. delétraz says:

    J’envisage de faire un traitement accupuncture.
    Je crois que suite à un rhume qui a duré deux mois que le virus s’est porté sur le nerf auditif et l’a endommagé. J’ai eu des sifflements d’oreille rapidement.
    Puis mon handicap s’est atténué et voici que depuis trois semaines il revient tellement
    fort que je n’arrive plus à le supporter.
    Quel différence y a t-il entre sifflements et bourdonnements d’oreilles

  7. cmoi says:

    J’ai des acouphènes depuis 25 ans, donc je sais de quoi je parle.Il n’existe malheureusement aucun traitement pour les acouphènes ( sans cause identifiée) c’est mon cas.L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>